Tuesday, April 12, 2005

bronzage plantaire

c'est qu'on étouffe, le peton précoce, un charabia pour taupes

clignant du terreau jusqu'aux poignets qui se crachent

on évite inconsciemment les motocyclettes coréennes, oubliant un peu

un soupir borgne

une charrue aimantée vers le sédiment

ou un pot de fer qui nous empoigne à mi-corps.

rappelons-nous seulement que l'horizon est strictement moite,

indigeste,

et qu'il nous évite pas mal de tracas

No comments: