Monday, May 23, 2005

tombeau des cerisiers

c'était derrière les rideaux
"il n'y a rien de plus"
et tout le rouge s'écoule sur les planches, alors que toute lumière faiblit
chaque miroir est un réflexe asymétrique
"nous aurions pu être dangereux, nous ne serons que fréquentables",
et encore,
sa colère muselée trace des monstres de nuages
pour y hurler dans l'éther

No comments: