Sunday, October 30, 2005

le phare dans la brume solide

Las! toujours au bord de la colline, rien d'abrupt ne me jette au bas de l'acéré récif, celà n'effleure que de juste, toute éraflure grisante; il faudrait faire semblant de ne voir dans les becs d'enfants que la capsule de leur ivresse;
les mains sur les yeux
tituber à en creuser, et retirer les miroirs sous les ongles
c'est presqu'un haut-le-coeur de savoir
que même les vitres dessinent des reflêts.

1 comment:

Askinstoo said...
This comment has been removed by a blog administrator.