Wednesday, January 04, 2006

glose au lit

roule et croince, dit le ventre, il s'agit ici de peindre avec ses doigts baveux:
"c'est la parenthèse!"
"c'est la sinistre signale de l'alphacoupegorge"
"c'est tellement spontané ssSss'keutudis, on le vit tous à un moment où un autre"
pinçant sur le coin des lêvres, c'est un automatisme, toutes ces fois où l'on se rappelle, je ne l'ai pas appelée, je ne sais plus du tout mais alors plus du tout où elle peut être, c'est à ce moment que l'on s'assoupit, la tête sur un banc de pierre, et grattant sa peau malade sur le minéral "oh-qu'il-est-naturel-et-plein, empli-de-rêves-durs, que-je-t'admire" qui sussure: voici l'instant saisi, regarde le sol-miroir, prends le temps de te souvenir de tes proches, il est déjà

No comments: