Friday, January 29, 2010

sur le point de tomber dans l'oeil d'une carpe, je repousse à demain mon écueil

pour lutter contre l'oubli, je place mon souffle, selon les méthodes ancestrales, dans la gueule d'une boite de ferraille,


sa courbe n'est qu'une boucle honteuse qui suit le pourtour du parc yoyogi

poursuivant, puis happé.
poursuivant, échappé du gouffre enfin, je regarde pousser les centres insolents aux quatre coins de la mire.

à genoux

en quelque sorte, cela m'évoque la grotte de toile où j'étouffais autrefois
ou bien l'art cérémonial du thé
et les appareillages qui l'accompagnent.

frissonnant, mon index tremble entre l'oeil et le fantôme, puis s'effondre.

Sunday, January 10, 2010

corpus suspendu

poumon un:
j'ai tout saisi d'un seul coup, les téléviseurs et les terreaux, en espérant que telle une coulée de boue, ils terrassent le chanoine poilu qui adipe mes hauteurs en larme de ses grands yeux fous
poumon deux:
cela appuie sur mon centre et laisse un avare vent froid. l'impression fugace et trompeuse d'en être arrivé au bout.

Saturday, January 09, 2010

nonnonon

Dans la description détaillée d'un sanitarium oublié, ancré à flanc de colline comme s'il voulait la saisir de ses dents, des routes comme des bras ; ou bien c'était lui-même une bouche cachée par la pilosité de la forêt ; rien n'échappe à cet oeil qui voit tout, et du ruisseau en contrebas jusqu'au vol de bécassines que l'on devine, un peu flou, derrière quelques branches tendues vers les cieux ; et ce n'était presque pas en noir et blanc.
un mendiant hirsute titube en contrejour, dégoulinant de quelque chose. il abat à coups de pioche un panneau de signalisation
des plantes vertes poussent dans ma bouche

Friday, January 08, 2010

Intérieurs narquois

_____et l'uniformisation muette
entre
_____et l'aspiration d'une cime enveloppée par la lumière vide

un simple mouvement de la main échappe hors du cadre et recueille ses paupières.

Wednesday, January 06, 2010

simili-haiku d'anesthèse

revenu bredouille encore une fois
l'ombre dentelée se glisse en un éclair au fond du réservoir blanc de Dieu
une hirondelle vient moquer les paroles grumeleuses du ciel