Saturday, January 09, 2010

nonnonon

Dans la description détaillée d'un sanitarium oublié, ancré à flanc de colline comme s'il voulait la saisir de ses dents, des routes comme des bras ; ou bien c'était lui-même une bouche cachée par la pilosité de la forêt ; rien n'échappe à cet oeil qui voit tout, et du ruisseau en contrebas jusqu'au vol de bécassines que l'on devine, un peu flou, derrière quelques branches tendues vers les cieux ; et ce n'était presque pas en noir et blanc.
un mendiant hirsute titube en contrejour, dégoulinant de quelque chose. il abat à coups de pioche un panneau de signalisation
des plantes vertes poussent dans ma bouche

No comments: